RADAR MÉTÉOROLOGIQUE D'AEMET (TOUR JATA)

SITUÉE À BISCAYE (PAYS BASQUE)

Dinnteco Telemonitoriza emplazamientos protegidos con el DDCE.

 

Todos las monitorizaciones se realizan en zonas de alta probabilidad o densidad de tormentas eléctricas. Todas las instalaciones han tenido graves incidencias o impacto directo de rayo en el pasado.

 

No usamos métodos propios como cuenta rayos o sistemas de alerta de tormenta sino que contratamos los servicios de Meteorage,  empresa líder en el sector por su metodología, siendo la que ofrece resultados con el menor rango de error.

 

  • La tour qui fait l'objet de l'étude appartient au gouvernement basque et est gérée par l'entreprise ITELAZPI. Elle est située dans les environs de BISCAYE (PAYS BASQUE). Cette tour abrite le service de radar météorologique de l'AEMET (Agence nationale de météorologie de l'Espagne) du Pays basque et elle est située dans une zone très touchée par la foudre (densité de foudroiement (Ng) de 5).

 

  • Avant l'installation du DDCE100, ITELAZPI nous informe qu'il y a eu des impacts directs sur la tour avec des dommages électriques importants.

 

  • Dans la période d'étude de 2 ans (2015-2016), il n'y a eu AUCUN impact direct de la foudre sur la tour, ni dans le rayon de protection de 100 m.

 

  • Au cours de cette période (2015 - 2016), 96 impacts ont été enregistrés dans un rayon de 2 km autour de la tour, avec les résultats suivants :

 

  • L'impact le plus proche a été enregistré à 100 mètres (le 01/07/2015 à 18 h 09 min 29 s ; 6 kA (négatif). Tous les impacts se sont produits à plus de 100 mètres de la TOUR.


Photo 1. Tour de JATA (AEMET)

Conclusions

  • On peut observer que bien que l'intensité moyenne des coups de foudre négatifs soit d'environ 14,5 kA, il y a plusieurs impacts de forte intensité, tels que celui de 33 300 A (négatif) enregistré le 22 août 2015 à 1,3 km de la tour. Cela nous fait penser qu'une installation électrique devrait être protégée en tenant compte des impacts potentiels des coups de foudre de cette intensité et d'une intensité supérieure.
  • Il a été démontré que le DDCE compense le champ électrique variable dans son environnement, ce qui empêche le traceur ascendant de se former et, par conséquent, la foudre de frapper directement. Les données réelles prouvent que le risque d'impact de foudre augmente à mesure que l'orage s'éloigne du point où le DDCE est placé car le DDCE compense le champ électrique dans son environnement et que ce champ augmente à nouveau plus on s'éloigne du DDCE.

 

  • Par conséquent, L'EFFICACITÉ DU DDCE dans cette étude (Tour JATA) sur 2 ans dans une zone très touchée par la foudre (Ng= 5) est de 100 % sur les impacts de foudre directement sur la structure qu'il protège et 100 % sur les impacts dans son rayon de protection de 100 mètres.

 

  • Le DDCE n'a d'influence que sur le champ électrique qui se trouve dans son environnement immédiat. Il n'a AUCUNE influence sur ce qui se passe dans les nuages, ni sur le nombre d'orages ou la météo dans la zone, comme le veut la logique.
GRAFICOS_DDCE-torre de jata