LE GRAND BOUDDHA Ushiku Daibutsu

L'Asie du Sud-Est est connue pour la saison de la mousson qui revient chaque année et entraîne, en plus des fortes pluies, de violents orages qui provoquent de graves incidents avec les appareils électriques et d'importants dégâts matériels. Ce fut le cas lorsque LA FOUDRE A FRAPPÉ la statue en bronze, située dans un lieu très touristique.

 

Heureusement, le détachement d'une des rosaces d'un mètre de diamètre n'a pas fait de blessés. À la suite de cet incident, un DDCE a été installé pour renforcer la sécurité des personnes qui viennent visiter le Buddha chaque jour.

 

En 2008, ce Bouddha était la plus grande statue du monde, située dans la préfecture d'Ibaraki, près de Tokyo, au Japon. Il mesure 120 mètres de haut et pèse plus de 4 000 tonnes. Le Bouddha japonais est trois fois plus grand que la Statue de la Liberté.

 

Sa construction a été achevée en 1995.

 

Ses dimensions ont une explication symbolique : ses 120 m de haut (100 pour la statue elle-même et les 20 restants pour le piédestal) sont liés aux 12 rayons de lumière qui émanent du Bouddha vers le monde. Et les dimensions en détail sont surprenantes : chaque œil mesure 2,5 m ; l'oreille, 10 m ; chaque doigt, 7 m ; les mains, 18 m chacune et leur position signifie l'acceptation de tous les humais dans le monde.

 

La statue elle-même comporte quatre étages et on peut y entrer. Elle abrite un musée avec de nombreuses images de Bouddha et est un lieu de culte.

 

Il est possible de monter jusqu'au niveau de la poitrine du Bouddha, à une hauteur de 85 mètres, grâce à un ascenseur interne. Il y a des fenêtres à l'intérieur du Bouddha à ce niveau pour observer les alentours.

 

Autour de la statue il y a un parc, avec des jardins où poussent toutes sortes de plantes qui fleurissent en toutes saisons. De plus, plusieurs festivals et feux d'artifice sont organisés sur place.

 

L'observatoire est situé à 85 m du sol, d'où l'on a une vue à 360°, notamment sur le Mont Fuji.